niveau de remplissage | Retour espace technique | | Sommaire | récipient mesure
DIFFERENTES CONTENANCES

Mesures :
Alsaciennes . beaujolaise . Bordelaises . Champagne

 
  Mesures Alsaciennes: Contenance Mesures Champagnes: Contenance
         
  Demi-bouteille 35 cl Huitième 9,4 cl
  Bouteille 70 cl Quart 18,7 cl
  Litre 100 cl Demie-Bouteille 37,5 cl
  Aume 50 l Bouteille

75 cl

  Foudre 1000 l Magnum 1,5 l
      Jéroboam 3 l
  Mesures Bordelaises   Réhoboam 4,5l
  Magnum 1,5 l Mathusalem 6 l
 

Marie-Jeanne

2,5 l Salmanazar 9 l
  Double magnum 3 l Balthazar 12
  Jéroboam 4,5 l Nabuchodonosor 15 l
  Impérial 6 l Salomon 18 l
         
  Mesure Beaujolaise      
  Pot 50 cl    
LA PROVENANCE DES NOMS DES ROIS

Jéroboam
Premier souverain du royaume d'Israël (930-91 0 av. J-C). Après la mort de Salomon, il se fit proclamer roi par les dix tribus du Nord qui s'étaient soulevées contre Roboam. Au schisme politique des Hébreux, il ajouta un schisme religieux en choisissant Dan et Béthel comme lieux de culte.


Réhoboam
Roi de Juda (v. 930-v. 915). Fils de Salomon, il provoqua, par son gouvernement tyrannique, le schisme des dix tribus du Nord, qui formèrent le royaume d'Israël. Luî-même conserva sous sa domination les deux tribus de Juda et de Benjamin.


Mathusalem
D'après la Bible, patriarche juif qui aurait vécu, selon les sources, en 969 ou 720.


Salmanazar
Nom de cinq rois d'Assyrie dont le plus puissant est Salmanazar.


Balthazar
Fils de Nabonide et régent de Babylone, tué par Cyrus v. 539 av. J.-C. Le prophète Daniel aurait, selon la Bible, prédit sa mort et la fin de son royaume en interprétant une inscription (Mané, Thékel, Pharès) faite au mur par une main invisible au cours d'un festin, ou nom traditionnellement donné en français à l'un des trois Rois mages (les deux autres étant nommés Melchior et Gaspard) qui, selon saint Matthieu (il, 1-12), suivirent l'étoile miraculeuse qui les conduisit d'Orient jusqu'à la crèche de Bethléem pour adorer l'enfant Jésus.


Nabuchodonosor
Roi de Babylone (de 605 à 562 av. J.-C.). Il conquit la Syrie et la Palestine (604), s'empara à plusieurs reprises de Jérusalem (entre 605 et 587), dont il déporta la population juive (captivité de Babylone, 586-538), et sournit Tyr (573). Sous son règne, l'Empire néobabylonien connut son apogée.

niveau de remplissage | Retour espace technique | | Sommaire | récipient mesure