la fabrication des bouteilles |Retour| |Sommaire|  
LA DECORATION DES BOUTEILLES
LE MARQUAGE PAR JET D'ENCRE

Le marquage par jet d'encre consiste à projeter à la surface extérieure des bouteilles, des goutelettes microscopiques d'encres spécialement adaptées. Les goutelettes chargées éléctrostatiquement peuvent être appliquées soit au travers d'un masque, soit directement.

Le marquage est réalisable à très grande vitesse et constitue une technique industrielle répandue. Il est bien adapté aux exigences de traçabilité des articles (identification des lots, date de péremption) et peut être appliqué soit par le verrier, soit par le conditionneur.

DECOR PAR SERIGRAPHIE

Les techniques sérigraphiques sont largement utilisées pour décorer les diverses catégories d'emballages en verre. On peut déposer sur la surface soit des " émaux céramiques " dont la composition est relativement proche des matériaux vitreux, soit des " encres organiques " polymérisables par la chaleur ou par rayonnement UV. Sur le verre, les émaux céramiques sont les plus utilisé.


LES EMAUX CERAMIQUES

constitués de colorants minéraux dispersés dans un liant vitrifiable sont déposés en une ou plusieurs passes sur le verre au moyen de machines automatiques permettant de déposer jusqu'à six couleurs consécutivement. Les articles sont ensuites traités dans une arche de cuisson. Le traitement thermique effectué autour de 600 °C pendant plusieurs dizaines de minutes permet d'obtenir une très grande adhésion entre l'émail et le substrat car il y a partiellement interdiffusion; il est ainsi possible de décorer des emballages réutilisables dont le décor les opérations de lavage et remplissage répétées.


LES ANCRES ORGANIQUES

Elles sont constituées de colorants organiques dispersés dans des résines polymérisables. Après dépôt par des machines de principe identique aux précédentes, les articles sont introduits dans une arche dont la température de travail est voisine de 200°C pendant une durée plus courte que pour les émaux céramiques. On ne peut en général déposer qu'une seule couleur à la fois. Cette technique plus économe en énergie est utilisable lorsque les conditions d'emploi ne sont pas trop sévères car l'adhésion du décor est moins bonne que pour les émaux céramiques. Une variante à la polymérisation thermique consiste à opérer la réticulation du polymère vecteur par voie photochimique en introduisant dans la résine des catalyseurs. Le traitement peut être réalisé très rapidement (quelques secondes) mais l'adhésion sur le verre est souvent limitée. Les développements récents de la sérigraphie ont permis d'obtenir des effets et des résultats approchant l'aspect d'étiquettes imprimée

LE SATINAGE

 

DEPOLISSAGE PAR LASER

Il consiste à retirer sous l'effet d'un faisceau laser une très fine couche de verre (quelques dizaines de micro- mètres). Gràce à la forte concentration d'énergie à la surface et à la finesse du faisceau, il est possible de réaliser par cette technique largement industrialisée des graphismes à très haute cadence applicable en particulier par le conditionnent. Le marquage est indélébile et permet de réaliser la traçabilité des emballages (dates de fabrication, numéros de lots, dates de péremption, etc.) et de lutter contre la contrefaçon dans les marchés des produits de luxe. Il est possible de réaliser des marquages à travers des masques ou bien de réaliser des inscriptions matricielles. La réalisation de graphismes décoratifs est également envisageable par cette technique.


LE TRANSFERT A CHAUD

cette technique est plus spécialement utilisée pour le décor de pièces de formes ou de parties de pièces difficilement manipulables par les machines automatiques de sérigraphie (angles, pièces carrées ou rectangulaires). Le décor, préalablement réalisé sur un support flexible à partir d'émaux ou de composés organiques, est transféré manuellement ou automatiquement sur les pièces soit à chaud, soit en milieu humide. Le transfert est suivi du traitement thermique approprié.


LA TAMPOGRAPHIE

cela consiste à transférer sur l'article l'encre préalablement déposée dans le motif d'une plaque gravée. Après raclage du surplus, le transfert est réalisé à l'aide d'un tampon constitué généralement de silicones.


METALISATION


Un effet métallisé (argenté, doré, par exemple) peut être conféré aux emballages pour produits de haut de gamme (parfums, spiritueux, etc.) en utilisant notamment les techniques modernes de dépôt de couches minces métalliques (évaporation sous vide : dépôts physiques ou chimiques en phase vapeur, etc.). Ces traitements assez onéreux compte tenu des technologies mises en jeu sont souvent accompagnés d'opérations complémentaires mettant en oeuvre des vernis de protection ou même des traitements de surface du verre facilitant l'accrochage de la couche métallique.

la fabrication des bouteilles |Retour| |Sommaire|