Crus du Languedoc |Retour| |Régions viticoles| |Sommaire|  
LES VINS DOUX NATURELS

Les vins doux naturels - qui ne sont en aucun cas des vins cuits comme on le dit à tort - sont vinifiés par la méthode du mutage qui consiste à interrompre la fermentation du moût par adjonction d'alcool. Le vin ainsi stabilisé devient doux.
Les raisins doivent présenter à la récolte une teneur de 252 grammes minimum de sucre par litre de moût.
Les quantités d'alcool rectifié à 96° que l'on ajoute en cours de fermentation doivent être comprises entre 5 et 10%. Le vin doit titrer 21,5° en alcool plus sucre, et 15° en alcool acquis.

 




BANYULS ET BANYULS GRAND CRU

Dans l'appellation Banyuls Grand Cru, les vins doivent subir un élevage sous bois de 30 mois minimum. De couleur rubis quand ils sont jeunes, ils deviennent acajou et tuilés avec l'âge. Leur bouquet rappelle alors les fruits cuits, le café, et le pruneau.

Production moyenne : 25 000 hl


Les vignerons de Banyuls élaborent aussi une petite quantité de vin sec qui porte l'appellation Collioure. Ce sont des vins rouges corsés, chaleureux et plein de sève, ou des rosés aromatiques et gouleyants.

Production moyenne : 10 000 hl



RIVESALTES

Au pieds du Canigou, le Crest, vaste plateau de cailloux roulés qui descendent doucement vers les étangs et la mer, porte un vignoble dont la vocation a toujours été de produire des vins doux. Rivesaltes ("hautes rives ") fait figure de capitale viticole régionnale. Elle à donné son nom à une appellation de V.D.N. qui, jadis limitée à la seule région de Rivesaltes, s'étend aujourd'hui sur une aire comprenant une bonne partie du Roussillon viticole (90 communes des Pyrénées Orientales) et débordant sur neuf communes de l'Aude.

Production moyenne : 280 000 hl


 


LE "RANCIO"


L'élevage traditionnel des V.D.N. dans des demi-muids, sans ouillage, soumis aux variations climatiques, aboutit au fil des années à un produit bien particulier : le rancio Les vins blancs d'origine deviennent alors ambrés puis ambrés foncés, alors que les rouges se dépouillent de leur couleur et acquièrent des notes tuilées allant peu à peu sur une teinte ambrée. Au bout d'une longue période (8 à 10 ans minimum), les vins blancs et rouges aboutissent ainsi à la même couleur ambré foncé, avec quelques reflets verts caractéristique.
L'arome du rancio évoque à la fois les fruits secs et l'enveloppe de noix.Chaque vigneron a son "tonneau" de rancio qu'il conserve jalousement. Comme le font les vignerons du sud de l'Espagne, avec la pratique de la solera, chaque fois qu'i tire du vin du tonneau, il compense la perte par un apport d'une petite quantité de vin plus jeune.


 



AUTRES APPELLATIONS


MAURY - MUSCAT DE RIVESALTES - MUSCAT DE FRONTIGNAN - MUSCAT DE SAINT JEAN DE MINERVOIS - MUSCAT DE LUNEL - MUSCAT DE MIREVAL

Crus du Languedoc |Retour| |Régions viticoles| |Sommaire|