l'écorçage du liège | Retour | | Sommaire | le bouillage du liège
LE REPOS DU LIEGE
Extrait du site www.bouchons-trescases.fr
Pour que le liège acquière toutes les qualités nécessaires au bouchonnage des grands vins, il faut, après l'écorçage, l'entreposer en plein air pendant une période pouvant varier de 1 à 3 ans suivant sa nature et les caractéristiques propres à sa provenance. Le soleil, la pluie, le vent, le froid, la chaleur produisent une série de réactions physiques et chimiques qui permettent à ses tissus de se débarrasser d'abord de la sève dont il est imprégné au moment de l'écorçage, puis de certains composants, tanins, sels et autres, qui nuiraient à cette parfaite harmonie que le liège et le vin établissent entre eux. En même temps, les tissus se resserrent.

LA SELECTION

Aucune méthode d'analyse scientifique n'étant applicable au liège, les diverses sélections qui aboutissent à l'achèvement d'un bouchon pour Grand Vin se font empiriquement et seule la longue expérience que se transmettent les bouchonniers, souvent de père en fils en essayant de garder jalousement leurs techniques, leur permet d'éliminer les diverses causes d'ennuis. Cette série de sélections doit être scrupuleusement respectée par le fabricant de bouchons qui veut assurer à l'utilisateur une fourniture irréprochable

Le principe de base est celui-ci : le liège étant un produit essentiellement irrégulier et varié, n'importe quel liège ne peut servir de n'importe quelle façon à boucher n'importe quel vin. Chaque problème de bouchage devra être résolu en tenant compte de la nature du liège à employer d'après les caractéristiques que nous venons d'étudier.

 

La série des sélections à effectuer sera donc la suivante :

Sélection d'abord des régions de production du liège
Dans chaque région, sélection des forêts d'après la connaissance traditionnelle que l'on en a
Dans une même forêt, sélection des zones suivant l'orientation des versants et leur situation
A l'usine, sélection des planches, une à une
Dans une même planche, sélection des diverses parties au moment du découpage en bandes
Sélection encore lorsque ces bandes sont débitées, soit par des emporte-pièce en cylindre (qui ne sont pas des bouchons terminés), soit par des "coupeurs de carrés" en parallélépipédiques
Sélection enfin des bouchons terminé

l'écorçage du liège | Retour | | Sommaire | le bouillage du liège