Côtes du Rhône Méridionales |Retour| |Régions viticoles| |Sommaire| Le Diois
CÔTES DU RHÔNE VILLAGES

La création officielle de l'appellation "Village" date de 1996.Aujourd'hui on compte 16 villages dans les Côte du Rhône qui peuvent apposer leur nom sur la bouteille, suivi de la mention "Villages"

   

- 1 - LAUDUN ( village Gardois )

Laudun est célèbre pour ses blancs. Leur robe a des reflets légèrement dorés et un nez de fleurs, de genêts. En bouche il est peu acide, gras, rond et tendre.

Production moyenne : entre 10 et 12 000 hl.

 

- 2 - CHUSCLAN ( village Gardois )

Chusclan se singularise par une notoriété bâtie sur la réputation de ses rosés. Ils se démarquent par une teinte assez soutenue, un peu plus qu'à Tavel. Le bouquet fruité et la silhouette qualifiée de "virile", charnue, parfois onctueuse en font un vin particulièrement original.

Production moyenne : 7 à 8 000 hl

  - 3 - SAINT-GERVAIS ( village Gardois )


Petit havre de paix de 600 habitants. La vigne entoure le village mais se cache aussi dans les plateaux dits des Celettes et des Rouvières. Les rouges à la robe rubis dégagent des arômes de fruits confiturés. Vins puissant, élégants et équilibrés.

Production moyenne :
4 000 hl
  - 4 - ROCHEGUDE ( la Drôme Provençale )

Les rouges ont une robe grenat, intense et brillante. Au parfum de fruits noirs et de noyau de pèche, ils révèlent une bouche ronde légère. Les rosés ont une couleur soutenue, avec un puissant bouquet de fruits rouges,de groseille et de franboise.

Production moyenne : 6 000 hl
  - 5 - VISAN ( la Drôme Provençale )

A visan, on enterre la cuvée du Marot dans les caves de l'ancien château féodal pour ne la libérer qu'un an après. Les rouges ont une robe grenat aux reflets violets. Des vins d'une réelle diversité avec un dénominateur commun, la puissance et la finesse.

Production moyenne : 20 000 hl
  - 6 - VALREAS ( la Drôme Provençale )

Ancienne Enclave des papes, aujourd'hui Enclave vauclusienne dans la Drôme, Valréas tire sa principale richesse du cartonnage. le vignoble est le plus au nord des Côtes du Rhône méridionales. Sa situation particulière donne des vins moins charpentés et moins taniques que dans certains autres Villages.

Production moyenne : 6 000 hl
  - 7 - 8 - ROUSSET-LES-VIGNES et St PANTALEON-LES-VIGNES ( la Drôme Provençale )

Liées historiquement, les deux communes sont également liées économiquement autour de la vigne. Elles bénéficient d'un véritable micro-climat. De par leur septentrionalité elles donnent naissance à des vins fruités, élégants à la structure souple.

Production moyenne : entre 4 et 5 000 hl
  - 9 - VINSOBRES ( la Drôme Provençale )

Vinsobres, l'un des plus anciens "Villages" fait partie des villages "historiques" de l'appellation. Elle produit entre 20 et 25 000 hl chaque année majoritairement en rouge. Il s'agit de vins assez puissant, avec une belle structure aux tanins bien présents.

Production moyenne : 10 à 25 000 hl.

  - 10 - St MAURICE-SUR-EYGUES ( la Drôme Provençale )

Petit village placé dans la vallée de l'Egygues, Saint-Maurice aligne ses maisons le long de la route de Pont-Saint-Esprit à Briançon. Les rouges et rosés de Saint-Maurice-Villages sont appréciés, féminins élégants, aux tanins bien fondus correspondent à une certaine attente de la demande.

Production moyenne : 5 à 8 000 hl.

  - 11 - ROAIX ( village du Vaucluse et des Dentelles )

Un village de 425 habitants haut perché sur une colline dominée par un château féodal, fut au XIIème siècle le siège d'une commanderie des templiers. Le vignoble de Roaix est enchâssé entre celui de Rasteau et de Séguret.L'essentiel de la production est orientée vers les rouges. Robe brillante, avec une teinte assez claire, leur bouquet est complexe et épicé. Tanins discrets et arômes de fruits rouge.

Production moyenne : 1 500 hl.

  - 12 - RASTEAU ( village du Vaucluse et des Dentelles )

Rasteau produit des vins doux naturels et des Côtes du Rhône Villages communaux. L'histoire du vin doux naturel à Rasteau est originale. C'est un gérant de la cave coopérative originaire de Frontignan qui eut l'idée en 1935 de transposer à Rasteau la spécialité de sa région. Aujourd'hui, necessité économique oblige les seconds se sont peu à peu imposés au détriment des premiers.

Production moyenne : 15 000 hl
  - 13 - CAIRANNE ( village du Vaucluse et des Dentelles )

Les rouges ont une robe cerise, un bouquet fruité avec des nuances d'amandes et de tabacs. En bouche la saveur est fruitée, la forme souple. Les rosés ont une robe franboise, les blancs des reflets légèrement dorés. Frais au nez, ils sont légers et élégants en bouche. Des vins à boire rapidement.

Production moyenne : 24 000 hl.
  - 14 - SEGURET ( village des Dentelles )

Suspendue à une colline, cette localité figure parmi les plus beaux villages de France. La production est essentiellement axée sur les rouges. Vins fins et élégants, à la forme moins ferme que les autres vins de la côte de Montmirail. On retrouve cette même expression pour les blancs agréablement fruités.
 

- 15- SABLET ( village des Dentelles )

Le vignoble de Sablet traverse le village adossé aux derniers reliefs avant de se répandre sur les terrasses du Plan de Dieux. C'est de là que proviennent les vins les plus corsés, à forte concentration. En d'autres termes, des vins de garde. De manière générale, les rouges renferment une belle complexité avec des arômes de fruits très mûrs.

Production moyenne : 6 000 hl.

 

- 16- BEAUMES-DE-VENISE ( village des Dentelles )

L'appellation Beaumes-de-Venise fait partie des Villages les plus renommés des Côtes du Rhône. A cela, une raison la réputation ultérieurement acquise par le Muscat de Beaumes-de-Venise.AOC vin doux naturel depuis 1943. Les rouges se distinguent par une teinte fraîche, un aspect brillant et limpide. Le nez est complexe marqué par les fruits rouges très mûres, l'attaque est souple et ronde en bouche, la forme peu tannique est élégante. Ce sont des vins à boire dans leurs premières années.

Production moyenne : 14 000 hl.

 
Côtes du Rhône Méridionales |Retour| |Régions viticoles| |Sommaire| Le Diois