le bouillage du liège | Retour | | Sommaire | la découpe en bandes
REPOS ET STABILISATION DU LIEGE
Extrait du site www.bouchons-trescases.fr

Après bouillage, la transformation du liège cru en un matériau assoupli et aseptisé, on l'entrepose dans des locaux fermés pendant 15 jours à 3 semaines. Dans ces locaux, véritables étuves dégressives, il se rétracte et prend une partie de l'accroissement d'épaisseur acquis pendant l'ébouillantage. Son élasticité s'épanouit et atteint son point maximum constant. A partir de ce stade de préparation il importe de ne plus faire bouillir le liège sous peine de détruire ce point d'élasticité optimum qui est indispensable au vin et qui devient de plus en plus nécessaire au fur et à mesure que les années passent et que le vin vieillit. La préparation du liège est terminée. Alors les planches sont débitées en bande, et de finition en finition, de triage en triage, de sélection en sélection, il parvient à son terme et achève son long circuit depuis sa forêt natale, en venant couronner une bonne bouteille.