vins de Touraine |Retour| |Régions viticoles| |Sommaire| vins Nantais
L'ANJOU - SAUMUR
Terroir sublime dont la douceur fut chantée par le poète et dont les vins,parfois somptueux, sont trop souvent méconnus.
 

ANJOU

Les vins d'appellation Anjou sont très variés puisqu'on y trouve pratiquement toute la gamme possible de vins rouges, blancs et rosés, secs ou demi-secs, tranquilles ou pétillants.
Les rouges , assez taniques, sont aptes à vieillir et développent alors un admirable bouquet sauvage.

Production moyenne :
380 000 hl

 

ANJOU / COTEAUX DE LA LOIRE

Vins blancs secs à demi-secs, souples, puissants, pleins et représentent parmi ce que l'on fait de mieux en Anjou dans le genre.

Production moyenne : 2 000 hl

  COTEAUX DU LAYON

Vin blancs secs, demi-secs ou moelleux, les Coteaux du Layon sont célèbres et appréciés de tous les connaisseurs pour leur robe or pâle tirant parfois sur le vert, pour leur arôme où se mêlent le miel et l'acacia, pour leur rondeur, leur souplesse et leur plénitude.
Les coteaux du Layon dont l'appellation est suivie d'un nom de village sont présumés venant de terrains plus propices encore que les autres à la culture du cépage le Chenin.
Ces villages de haute réputation sont :
Beaulieu sur Layon, Faye d'Anjou, Rablay sur Layon, Ro
hefort sur Loire, Saint Aubin de Luigné, Saint Rambert du Lattay, ainsi que le plus illustre d'entre eux : Chaume.

Production moyenne :
50 000 hl
 

SAVENNIERES

Le terroir de Savennières est essentiellement connu grâce à ses deux merveilleux crus : la Roche aux Moines et surtout la Couléee de Serrant.
Vin blancs secs à demi-secs, les Savennières sont considérés comme les plus grands que l'on puisse obtenir en France, à partir du cépage Chenin.

Production moyenne :
2 500 hl

 

QUART-DE-CHAUME / BONNEZEAUX

Pleins de sève et de bouquet, subtilement fruité, gras, onctueux, majestueux en bouche, sans rivaliser avec le Sauterne, Bonnezeaux et surtout Quart de Chaume se montrent tout aussi originaux et subtiles.
Ces vins de nos jour sont plutôt consommés à l'apéritif, bien frais ou en accompagnement d'un foie gras.


Production moyenne : Bonnezeau 1 500 hl
Production moyenne : Quart-de-Chaume 700 hl

  COTEAUX DE L'AUBANCE

Etonnants vins demi-secs et mmoelleux qui s'amméliorent longtemps au cours de leur vieillissement,

Production moyenne :
2 500 hl
  CABERNET D'ANJOU / CABERNET DE SAUMUR

Vins rosés, ni secs, ni doux mais toujours tendres et fruités qui vous enchantent l'esprit autant que le palais.

Production moyenne : Cabernet d'Anjou : 3 000 hl
Production moyenne : Cabernet de Saumur : 5 000 hl
  SAUMUR / SAUMUR-CHAMPIGNY

Les blancs varient du secs au tendre, les rouges sont d'assez bonne garde. Au sommet de la hiérarchie des vins rouges se place le Saumur-Champigny, vin vif et léger, plutôt tanique.

Production moyenne : 35 000 hl + 65 000 hl (Champigny)
  COTEAUX DE SAUMUR

Blancs classiques, des vins délicats et fruités, parfois secs, parfois plus tendre.

Production moyenne : 200 hl
  ROSE DE LOIRE / CREMANT DE LOIRE

De Touraine, dAnjou ou de Saumur, les rosés comme les crémants, lorsqu'ils portent l'appellation "de Loire" se montrent d'agréables compagnons de table, marqués par le terroir et le caractère de leurs cépages.


Production moyenne : Rosés : 50 000 hl
Production moyenne : Crémants : 50 000 hl
 
vins de Touraine |Retour| |Régions viticoles| |Sommaire| vins Nantais